SPLA : Portail de la diversité culturelle
Sénécultures

"La Pirogue" reçoit le "Prix Lumière" décerné par la presse étrangère à Paris

Ousmane Noël MBAYE (Correspondant) /// Le Soleil

Le cinéaste sénégalais Moussa Touré a reçu, vendredi, à Paris, le "Prix Lumières" du meilleur film francophone pour son long-métrage "La Pirogue". La distinction est décernée par l'Académie des Lumières qui regroupe les journalistes étrangers en poste à Paris. La cérémonie des 18èmes Lumières est le premier événement cinématographique de l'année en France.

Paris (France) - "Cette année commence par un bon résultat et c'est magnifique !" C'est ce que nous a soufflé Moussa Touré juste après la réception de son trophée des mains d'Aïssa Maïga et du directeur général de la chaîne francophone Tv5Monde. Avec une voix empreinte d'émotion, l'actrice d'origine malienne, Aïssa Maïga, a profité de l'occasion pour dédier ce trophée au peuple malien. Accompagné de son fils Cheikh Touré qui, lui aussi, a travaillé dans la réalisation de ce film, Moussa Touré a dit toute sa satisfaction de recevoir une telle distinction au nom de la Francophonie.
"C'est un honneur pour l'Afrique et pour le Sénégal, car nous sommes plus francophones que les français puisque nos langues de naissance sont autres, mais nous nous sommes accaparés du français. Ma conviction est que la Francophonie se renouvelle tous les jours en Afrique", a-t-il déclaré. Interrogé sur le succès rencontré par "La Pirogue" depuis sa sortie officielle, Moussa Touré pense, en toute modestie, que le film fait son chemin. "La Pirogue est un film d'espoir et de désespoir en même temps. Dieu merci, il a quand même glané beaucoup de prix en 2012. Il a été bien préparé et je pense que ces trophées viennent récompenser toute une expérience dans le cinéma".
Pour la suite, Moussa Touré affirme être actuellement sur le montage d'un film documentaire consacré au naufrage du bateau "Le Joola". "J'ai travaillé pendant 9 ans sur ce projet et je m'étais juré de ne pas le terminer tant que Abdoulaye Wade serait encore au pouvoir. Maintenant qu'il est parti, je suis en train de le monter et vous le verrez prochainement". Parallèlement, le réalisateur nous a également fait la confidence d'un projet de long-métrage intitulé "Au sommet de la montagne". Les tournages sont prévus en Ethiopie et au Bénin.

LIRE LA SUITE, sur Le Soleil

Laissez-nous vos commentaires !

Laissez-nous vos impressions, remarques, suggestions pour améliorer le nouveau site Sudplanète. N'hésitez surtout pas à nous rapporter les éventuels bugs que vous pourriez croiser.

Partenaires

  • Arterial network
  • Groupe 30 Afrique
  • Adafest

Avec le soutien de