SPLA : Portail de la diversité culturelle
Sénécultures

Célébration du Mois du cinéma au Féminin, Dakar

"Sur la rive" et "Guinaw Rails" à Aula Cervantes (Dakar), samedi 28 mars 2015 à 16H.
  • Célébration du Mois du cinéma au Féminin, Dakar
Genre : Sortie de film, livre, album...
Contact Siège Maison de la Culture Douta Seck
Rubrique : Cinéma/tv
Publié le : 28/03/2015

Partagez :

L'Association Sénégalais de la Critique Cinématographique (ASCC), en partenariat avec l'institut Espagnol Aula Cervantes à Dakar, vous invite à la séance de projection des films documentaires "Sur la rive" de Mariama Sy et "Guinaw Rails" de Kady Diédhiou, ce samedi 28 mars 2015 à 16 heures dans les locaux de l'Institut Aula Cervantes sis au Camp Jérémy Avenue Cheikh Anta Diop.
Cette manifestation entre dans le cadre de la célébration de la quatrième édition du Mois du cinéma au Féminin.

Le film "Sur la rive", 26 mn, montre le vécu quotidien et les problèmes économiques des pêcheurs de la rive du fleuve Sénégal à St Louis.
Mariama Sy, ancienne journaliste à Afia Fm (Radio communautaire dans la banlieue de Grand Yoff à Dakar) est diplômée du Master 2 de réalisation de documentaire de création de l'université Gaston Berger de St Louis du Sénégal, promotion 2012-2013. "Sur la rive" est son film de fin d'études..
"Guinaw Rails" de Kady Diedhiou, 13mn, dresse le portrait de Dior Leye, femme volontaire qui, depuis 30 ans, fait vivre sa famille grâce à un petit commerce dans son quartier pauvre et insécurisé. "Guinaw Rails" a reçu le prix Uemoa (Union économique et monétaire-ouest africaine) du meilleur film documentaire au Clap Ivoire 2014 à Abidjan en Côte d'Ivoire.

Autodidacte, Kady Diedhiou commence le cinéma en 2005 à Riac-Films puis à Ciné-banlieue. En 2006 elle reçoit le prix ‘Jeune Public' au festival Image et Vie de Dakar pour son film "Saly", catégorie fiction. Elle suit actuellement une formation en Arts Numériques.
Le cinéma sénégalais est aujourd'hui porté par ces nombreuses femmes qui s'affirment de plus en plus derrière la caméra et devant l'écran. Elles sont nombreuses et invisibles. L'ASCC, fidèle à ses objectifs de départ, qui sont de promouvoir le cinéma sénégalais et africain, veut rendre plus visible cette dynamique observée chez les femmes cinéastes. Depuis mars 2010, elle organise tous les quatre samedis du mois de mars des rencontres cinéma avec les réalisatrices, actrices ou techniciennes du cinéma sélectionnées. ASCC regroupe des journalistes critiques de cinéma de différents médias sénégalais, des cinéphiles et des professionnels du 7e art.

Abdou Rahmane Mbengue, membre de l'ASCC
Directeur artistique du Mois du cinéma au Féminin.

Plus d'infos

Laissez-nous vos commentaires !

Laissez-nous vos impressions, remarques, suggestions pour améliorer le nouveau site Sudplanète. N'hésitez surtout pas à nous rapporter les éventuels bugs que vous pourriez croiser.

Partenaires

  • Arterial network
  • Groupe 30 Afrique
  • Adafest

Avec le soutien de