SPLA : Portail de la diversité culturelle
Sénécultures

Une pétition adressée à Macky Sall, pour diffuser KEMTIYU, Cheikh Anta Diop à la télé

Initiée par Dieynaba Sar, cette demande citoyenne estime que "c'est un devoir de mémoire".

Dieynaba Sar est franco-sénégalaise, professeure d'anglais et militante des droits humains. Elle a récemment lancé une pétition sur change.org afin que les télévisions au Sénégal diffusent le documentaire "KEMTIYU, Cheikh Anta", des deux cinéastes sénégalais Ousmane William Mbaye (réalisateur et coproducteur du film) et Laurence Attali (monteuse et coproductrice). Ce long métrage retrace les grandes lignes de la vie de Cheikh Anta Diop, homme de sciences, humaniste et activiste panafricain. Il a bénéficié d'un soutien à la production de l'OIF.

En quatre jours, la pétition a déjà reçu plus de 400 signataires (à lire / signer : https://www.change.org/p/mr-macky-sall-président-de-la-république-du-sénégal-diffuser-kemtiyu-cheikh-anta-diop-à-la-télé-au-sénégal-c-est-un-devoir-de-mémoire). Elle est soutenue par le Ladies Club Sénégal. Cette plateforme sénégalaise est née il y a un an d'après "une idée de deux journalistes, Oumy Ndour et Coudou Mohamad Cissé. L'objectif était de créer un groupe secret sur facebook pour réunir toutes les femmes sénégalaises du continent et de la diaspora. En une année plus de 30 000 sénégalaises ont rejoint le réseau", écrit Fatou Warkha Sambe.
En février 2017, le Ladies Club s'est lancé dans la levée de fonds avec la "Campagne billet vert", pour une prise en charge globale des malades du cancer au Sénégal. Le Sénégal ne disposait plus d'appareil de radiothérapie, alors que le cancer y fait des ravages. Disposant de membres un peu partout dans le monde, le club intervient dans le réseautage, l'entrepreneuriat, le renforcement des capacités et le social, entre autres. Leur dernière action en juillet 2017, pour leur premier anniversaire, est de former les femmes en rédaction de business plan.

Dieynaba Sar habite dans la région de Bordeaux où elle est membre de la commission culturelle de l'Union des Travailleurs Sénégalais (UTSF). Forte de plus de mille membres, cette association a organisé une double projection du film "KEMTIYU, Cheikh Anta", en présence des deux auteurs, le 29 juin au cinéma Utopia Bordeaux et le 1er juillet 2017 à la salle Simone Signoret, à Cenon dans la Métropole bordelaise. La Bordelaise à l'origine de cette initiative citoyenne a été sensible à la force du film qui est saisissant pour sa qualité cinématographique et permet de (re)découvrir un homme dont la pensée est essentielle à l'échelle du monde.

La pétition en appelle à la responsabilité du président sénégalais en exercice. Ce dernier, Macky Sall, a du reste décrété l'année 2017, ANNÉE DE LA CULTURE au Sénégal. Le souhait est que cela soit une réalité concrète, raison pour laquelle les signataires de la pétition demandent au gouvernement de la République du Sénégal de faire en sorte que le documentaire "KEMTIYU, Cheikh Anta Diop" soit largement diffusé à la télévision et notamment à la RTS (la principale télévision publique) afin de le montrer au plus grand nombre. Le film a reçu un soutien du FOPICA, le fonds public sénégalais destiné au cinéma et à l'audiovisuel de création.
Cette demande citoyenne initiée par Dieynaba Sar révèle surtout une triste réalité : le grand vide culturel au Sénégal dans la programmation télévisée outrageusement cannibalisée par la politique et le fait divers.

Thierno I. Dia
Images Francophones

Photo : Les cinéastes Ousmane William Mbaye et Laurence Attali, devant la salle Simone Signoret, Cenon, le 1er juillet 2017.
Crédit image : Thierno I. Dia / Africiné Magazine

Laissez-nous vos commentaires !

Laissez-nous vos impressions, remarques, suggestions pour améliorer le nouveau site Sudplanète. N'hésitez surtout pas à nous rapporter les éventuels bugs que vous pourriez croiser.

Partenaires

  • Arterial network
  • Groupe 30 Afrique
  • Adafest

Avec le soutien de